LES JEUX WEB » Uncategorized

Jeux de rôle virtuels contre jeux de rôle réels, quelle est l’équipe qui gagne ?

Les jeux de rôle, virtuels ou non, consistent à interpréter un personnage dans un environnement spécial. C’est une technique proche de la simulation. Son but est à la fois ludique, récréatif et éducatif. Ce qui diffère les jeux de rôles virtuels des réels, c’est que dans ces derniers, on reprend physiquement le personnage.

 Les jeux de rôle dans leurs déclinaisons virtuelles

 Si au départ, les jeux virtuels laissaient une place infime à l’interprétation et au jeu d’acteur, les MMORPG (Massive Multiplayer On-Line Role-Playing Game) ont réglé le problème puisque les personnages secondaires sont joués par d’autres joueurs.

 Dans les jeux d’aventure, le scénario est mis en valeur. En version virtuelle, le joueur gérera un personnage et le fera évoluer dans son parcours. Ici, le rôle éducatif sera éclipsé par les aspects ludiques et récréatifs.

 Les MMORPG, les jeux multijoueurs présentés autrement

 Le cadre des MMORPG sera un monde virtuel à bâtir, à faire évoluer par l’action des participants. Y jouer crée un lien fort entre les joueurs mobilisés. La particularité de ces jeux, est que le monde créé continue de tourner, même quand un personnage est déconnecté. Les avatars, c’est-à-dire les personnages qui sont incarnés, évoluent dans un monde de science-fiction.

 Les jeux sur internet gratuits les plus joués

 Un jeu en ligne est un jeu vidéo joué sur le web. C’est un concept ayant connu une évolution parallèle aux technologies liées aux navigateurs. Si au départ, ce n’étaient que des jeux qui utilisaient HTML ou JavaScript, actuellement, les jeux en 3D sont les plus joués. Une multitude de sites proposent des jeux en ligne, le plus souvent, à titre gracieux.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>